SNJT

Le SNJT: “Nous ne reviendrons pas à l’ancienne situation”

Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) a dénoncé, au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue vendredi après midi, à Tunis, ce qu’il a qualifié «d’agressions répétées contre le secteur et les tentatives du Gouvernement de confisquer le droit d’expression des journalistes et d’exercice de leur profession en toute indépendance».

La présidente du SNJT, Najiba Hamrouni, a indiqué que cette assemblée extraordinaire vient “répondre aux agressions physiques, insultes et confiscation de matériel subies par des journalistes et aux attaques du conseiller du Chef du Gouvernement chargé des affaires politiques, Lotfi Zitoun“, selon ses dires.

Les membres du bureau exécutif du syndicat ont souligné dans leurs interventions que la liberté de presse est irréversible, relevant qu'”il sera impossible après la révolution du 14 janvier qui a fait tomber le régime de la dictature, de revenir à l’ancienne situation“.

Les journalistes qui sont intervenus dans le débat ont appelé à trancher la question de la liste noire des journalistes impliqués avec l’ancien régime et de traiter les questions dont souffre le secteur.

SNJT
Le SNJT: "Nous ne reviendrons pas à l'ancienne situation"

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire