Tunisie: division, droits légitimes et provocation au menu

Aujourd’hui, au Bardo une contre-manifestation a été organisée par les membres du parti du Mouvement Ennahdha pour protester contre ceux qui étaient sur les lieux depuis le mardi 29 novembre 2011, ces derniers qui revendiquaient des droits légitimes telle que la séparation entre les pouvoirs.

Manifestation au Bardo - 3 décembre 2011Au Bardo, nous pouvons voir deux grandes parties séparées par les agents de sécurité pour éviter tout débordement de situation bien que la provocation était présente, particulièrement de la foule qui s’acclame musulman et partisans à Ennahdha comme on a pu voir certaines personnes avec le brassard du Mouvement Ennahdha et d’autres avec des T-shirts illustrant le logo du parti islamique alors que certains ont brandi les drapeau de la Califat.

Sur le partie adjacente aux sièges de l’Assemblée Constituante, on retrouve les manifestants supportés par les membres du réseau Dostourna, les gauchistes tels que les membres du Parti Communiste des Ouvriers de Tunisie et d’autres indépendants. Notons également la présence des sit-inneurs du bassin minier avec ces derniers.

Bien que la Révolution Tunisienne date de presque un an, ses objectifs, à la base populaires et spontanés, ont dévié pour devenir des objectifs religieux avec des revendications qui n’étaient pas présents en janvier 2011.

Autre constatation s’est faite marquée est sans doute certains slogans des manifestants partisans à Ennahdha, des slogans provocants et loin d’exprimer la différence de l’autre, citons à l’exemple les appellations “Groupe des 0.00001” ou “les enfants de la France“, etc.

Bien que ce groupe qui est arrivé aujourd’hui, samedi 3 décembre 2011, revendique également des droits légitimes tout comme le premier, la division du peuple se fait sentir au détriment du pays qui reste dans les oubliettes…

Rappelons que la démocratie signifie également l’acceptation de l’autre même s’il n’est pas majoritaire ou a un faible taux, le droit de manifester est légitime pour la partie majoritaire tout comme pour la minorité…

no images were found

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire