Les universités en grève en soutien à l’interdiction du Niqab

La majorité des universités tunisiennes sont aujourd’hui 1er décembre 2011 en grève. Cette décision a été prise par le syndicat général de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, relevant de relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Habib Kazdaghli
Habib Kazdaghli

Il s’agit, en effet, d’un mouvement de soutien à l’interdiction du niqab, affirmée mardi par Habib Kazdaghli, le doyen de la faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba, à Tunis.

On rappelle que M. Kazdaghli a déclaré qu’il a été agressé et poussé à terre par les participants au sit-in qui revendiquent l’autorisation du port du niqab au sein des institutions éducatives et académiques.

L’organisation de cette grève intervient suite aux recommandations issues du meeting syndical du Grand Tunis, qui s’est déroulé, mardi, à la faculté des lettres, à la Manouba, ainsi que des rassemblements organisés dans les autres établissements universitaires. De plus, la fédération dénonce la série d’agressions contre les libertés au sein de l’université menée par des groupes qu’elle qualifie de salafistes.

Faculté des Lettres - Manouba
Faculté des Lettres - Manouba

Auteur de l’article : Farouk Touzi

Laisser un commentaire