Née sans utérus, elle est mère!

C’est une première!! Une femme a accouché d’ un enfant après avoir subi une transplantation d’utérus. Un gigantesque pas dans le combat contre l’infertilité!

Une Suédoise de 36 ans a pu donner naissance à un enfant après avoir subi une transplantation d’utérus. C’est la revue médicale britannique The Lancet, qui a dévoilé cette histoire incroyable. Une première qui est synonyme d’espoir pour toutes celles qui luttent contre l’infertilité. En effet, toutes celles qui sont  nées sans utérus ou souffrent d’une malformation ou subi une ablation de l’utérus peuvent être mères. D’ailleurs, cette femme dont l’identité n’a pas été révélée est née sans utérus en raison d’une affection génétique.

La patiente ayant une transplantation d’utérus a mis au monde un petit garçon après un peu plus de sept mois de grossesse, 31 semaines exactement. La maman est sortie de l’hôpital trois jours après l’accouchement et le petit garçon a quitté l’unité néonatale dix jours après sa naissance. La revue a précisé que la mère et le bébé qui pèse 1,775 kg sont tous deux en très bonne santé et c’est grâce au  professeur Mats Brännström, spécialiste de gynécologie obstétrique à l’université de Gothenburg, et son équipe. Ils ont pu réaliser cette opération après plus de dix années de recherche.

La lutte contre l'infertilité
La lutte contre l’infertilité

 

 

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.