Coton-tige: trois dangers qui incitent à s’en passer

Rare sont ceux qui n’utilisent pas les cotons tiges. Pourtant, l’utilisation de ces bâtonnets ne serait pas aussi efficace que cela et comporte un risque considérable pour les oreilles.

Si vous ignorez les méfaits du coton-tige alors sachez qu’il repousse le cérumen produit par chaque personne en profondeur du conduit auditif. Hors ce cérumen doit sortir dehors et non rentrer une nouvelle fois à l’intérieur de l’oreille.

Le coton-tige serait également responsable d’eczéma dans le conduit suite aux frottements répétés sur la peau. Encore plus important, il est parfois dangereux pour le  tympan lorsque la pénétration est trop profonde ou forcée.

Vu ces risques, il serait préférable d’éviter l’utilisation du coton-tige ou au moins se nettoyer les oreilles doucement en n’introduisant uniquement un seul  centimètre où  le revêtement cutané est plus solide.

Pour ceux qui ont décidé de bannir totalement le coton-tige, voilà comment faire: Si vous êtes du style à produire modérément le cérumen alors un simple passage de l’auriculaire recouvert d’une serviette humidifiée suffit amplement, si plutôt vous êtes un producteur moyen de cérumen, alors il faudra vous munir du pommeau de douche et vous lavez les oreilles. Par contre, si vous êtes un grand producteur de cérumen vous devez donc acheter des produits spécialement conçus pour nettoyer les oreilles en toute sécurité disponibles en pharmacie.

Coton-tige
Coton-tige

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire