Pollution: La priorité de santé publique

L’étude,nommée Esteban, vise à estimer l’exposition aux polluants, la fréquence de certaines maladies et les habitudes alimentaires des Français.

L’Institut de veille sanitaire (InVS) a déclaré hier qu’ici 2016, l’analyse nationale Esteban va mesurer l’exposition aux polluants de la population française ainsi que sa condition physique, sa nutrition et son état de santé.

5.000 personnes participant à cette expérience.  Des substances présentes dans l’environnement comme les métaux (cadmium, mercure, arsenic, nickel, antimoine, cobalt, aluminium), pesticides, dioxines ou  composés organiques volatils (COV) seront calculées chez ces personnes.

La directrice générale de l’InVS, Françoise Weber qui est à la tête de cette étude indique que la priorité de santé publique est de  surveiller  l’imprégnation aux substances chimiques et aux polluants.

Les polluants seront calculés à partir d’un prélèvement de sang, d’urine et de cheveux sur 4.000 adultes âgés de 18 à 74 ans et sur 1.000 enfants de 6 à 17 ans, représentatifs de la population vivant en France métropolitaine (hors Corse).

Ces  mesures sont un un premier pas vers la détermination d’une potentielle surexopsition d’un groupe à  un polluant. Elles mettront également en évidence de présumés facteurs “conditionnant” le degré d’exposition. Ces facteurs pourraient être le lieu de résidence, mode de vie, alimentation et profession.

 

 

L'analyse Esteban
L’analyse Esteban

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire