Scandale: le lait infantile renferme une quantité non négligeable d’aluminium

 « 60 Millions de Consommateurs »s’est intéressé de près au sujet du lait infantile car récemment, des britannique ont dévoilé la présence d’aluminium dans ce lait. Les résultats des recherches sont tout sauf rassurants.

Des interrogations se sont posées quant à la qualité du lait infantile français en raison de la publication du résultat de certains chercheurs britanniques qui avaient décelé de l’aluminium dans les laits infantiles. Dès lors, 60 Millions de Consommateurs a décidé de mener son enquête pour déterminer si c’était le même cas pour le lait infantile français. D’ailleurs le résultat peu rassurant de cette dernière est disponible sur le site de l’enquêteur. En effet, le magazine précise avoir décelé dans les laits 1er âge, une teneur moyenne de 153 microgrammes (μg) d’aluminium par litre, ce qui fait qu’un bébé âgé de six mois qui consomme quatre biberons de 210 ml/jour consomme également 897 μg d’aluminium consommés par semaine.

Les résultats sont presque similaires pour les laits 2e âge. Avec une moyenne de 198 μg/l, ce même nourrisson avalant trois biberons (vu qu’il peut manger à part le lait) de 210 ml/jour consomme 874 μg d’aluminium par semaine, légèrement inférieur au résultat précédent.

Néanmoins, le magazine souligne le fait que les doses détectées d’aluminium ne sont pas supérieures  à la dose tolérable maximale hebdomadaire d’un mg par kilo de poids corporel, une quantité fixée par l’Agence européenne de sécurité alimentaire (Efsa).

Il est opportun de savoir que 60 millions de consommateurs n’a pas détecté d’aluminium dans les laits de croissance.

on compte minimum 153 microgrammes (μg) d’aluminium par litre
on compte minimum 153 microgrammes (μg) d’aluminium par litre

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire