La MPAA demande 500 millions de dollars à Hotfile

Le procès opposant le cyberlocker à la MPAA doit débuter la semaine prochaine. Avant les premières passes d’armes, le représentant de l’industrie musicale demande à Hotfile la somme de 500 millions de dollars au titre des dommages et intérêts.

Depuis février 2011, Hotfile est accusé de tirer des profits substantiels d’une activité jugée illégale. La MPAA, regroupant Disney, la 20th Century Fox, Universal ou encore la Warner et Columbia Pictures considèrent que le cyberlocker enregistré au Panama permet des pratiques illégales au regard du droit d’auteur en autorisant les internautes à stocker et diffuser des films sans aucune autorisation.

Après deux années de disputes juridiques, le procès va débuter la semaine prochaine. La MPAA a d’ores et déjà montré ses arguments en faisant comprendre qu’elle demandera pas moins de 500 millions de dollars à Hotfile au titre des dommages et intérêts pour le piratage de 3 448 contenus vidéos (séries, films).

Selon Torrentfreak, ce procès ne porte donc pas sur l’organisation de Hotfile à proprement parler mais sur ces quelques milliers de contenus vidéos. Toutefois, les représentants des professionnels demandent entre 750 et 150 000 dollars par film concerné, ce qui porte le total à plus d’un demi-milliard de dollars.

De son côté, Hotfile compte se défendre en précisant que certains de ces contenus ne sont pas hébergés sur ses propres serveurs et qu’il peut ne pas être reconnu responsable de leur mise à disposition.

Le procès opposant le cyberlocker à la MPAA doit débuter la semaine prochaine
Le procès opposant le cyberlocker à la MPAA doit débuter la semaine prochaine

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.