Le Congrès américain prône de punir le cyberespionnage chinois

Une commission du Congrès des États-Unis recommande des sanctions commerciales de rétorsion contre l’espionnage informatique organisé par Pékin.

Une commission spéciale mise en place par le Congrès des États-Unis recommande aux élus américains de prendre des mesures plus fermes contre la Chine, inculant des sanctions pour lutter contre l’espionnage électronique qui serait organisé par Pékin.

Dans son rapport annuel au Congrès, la  commission US-China Economic and Security Review dresse une liste de propositions destinées à changer le calcul coût-bénéfice pour la Chine. Le document évoque par exemple la possibilité d’interdire l’importation de certains de ses biens manufacturiers comprenant des technologies volées aux Américains.

D’autres options consisteraient à restreindre l’accès aux banques américaines, à des entreprises chinoises considérées comme ayant utilisé de la technologie piratée aux États-Unis ou encore d’interdire aux personnes impliquées dans ce piratage informatique de se rendre sur le sol américain.

La commission ne met pas en avant une recommandation par rapport à une autre, mais estime que ces mesures éventuelles “seraient d’autant plus efficaces si elles étaient appliquées en même temps“.

Ce rapport intervient plusieurs mois après les révélations fracassantes de l’ancien consultant de l’Agence américaine de sécurité nationale (NSA), Edward Snowden, sur les activités de surveillance des télécommunications aux Etats-Unis et dans le monde menées par Washington.

 

USA: une commission du Congrès prône de punir le cyberespionnage chinois
USA: une commission du Congrès prône de punir le cyberespionnage chinois

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire