90.000 personnes rejoignent le ministère tunisien de l’Intérieur

Une des réformes annoncées suite au 14 janvier 2011, jour de la chute de Ben Ali, est l’amélioration de la communication du gouvernement tunisien ainsi que l’utilisation des nouveaux outils de communications, le web au détriment de la télévision mal perçue par le peuple tunisien et plus particulièrement les réseaux sociaux, avouons-le, la télévision est devenue l’ancêtre d’Internet en matière de communication.

Ministère de l'intérieur - TunisieLe gouvernement d’union nationale a manifesté cette volonté avec la création de plusieurs pages Facebook dédiées à quelques ministères, seulement le ministère de l’intérieur a créé le buzz avec sa page et ses fans qui dépassent les 90.000 membres en à peine une semaine, un afflux de fans expliqué par le fait d’une première en Tunisie (qui a imaginé un ministère tunisien qui communique via une page Facebook?) et surtout venant d’un tel ministère et tout ce que ce dernier représente auprès des tunisiens.

D’autres ministères bénéficient de cette vague de création des pages Facebook, citons par exemple le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique avec ses 23.600 fans à l’heure actuelle (23h59 – 13/02/2011).

Mlle Olfa A., une utilisatrice de Facebook et spécialiste en marketing, nous a confié que le nombre des fans pourrait atteindre la barre des 100.000 rapidement, “mais après il faut penser à la gestion de ces communautés ( le community management) sinon y a plus d’intérêt. On verra pour la suite mais ce qui est sur c’est que le gouvernement est devenu conscient de l’importance des réseaux sociaux notamment avec la révolution”, a-t-elle ajouté.

C’est une bonne initiative pour les ministères pour se rapprocher un peu plus du citoyens et ses problèmes, le faire participer à des discussions et à ce qu’il donne son avis pour tel ou tel problème, le problème qui se pose par la suite serait la gestion de ces communautés, le plus difficile ne réside pas en la création de ces pages mais comment tirer des avantages, l’animation de ces communautés nécessite des personnes qualifiées avec des compétences et un profil adéquat.

Des groupes et pages Facebook ont été créés pour lancer un appel aux ministères de créer des postes pour la gestion de ces pages, une solution pour réduire le nombre des chômeurs et un gage de la part de ces ministères pour une communication plus efficace.

Le Ministère tunisien de l'Intérieur crée sa page Facebook
Le Ministère tunisien de l'Intérieur crée sa page Facebook

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.