Le PDP, Afek Tounes et l’UPL sont-ils au dessus des lois ?

PDPPremier jour sans publicité politique, c’est ainsi ce que l’Instance supérieure indépendante pour les élections a décidé pour cette période pré-électorale. Lundi 12 septembre 2011 aurait du être le premier jour sans publicité pour les partis politiques sauf que le Parti Démocratique Progressiste avait une autre vision des choses en déclarant par l’intermédiaire de M. Ahmed Nejib Chebbi que le parti n’acceptera pas cette décision et qu’il ne cédera pas à cette loi imposée par l’instance électorale ajoutant que cette obligation que l’Instance a choisi n’a aucune légitimité.

Afek TounesLors de la conférence de presse tenue ce lundi 12 septembre, M. Ahmed Nejib Chebbi a déclaré que le PDP est prêt à aller devant la justice pour défendre son droit de communiquer avec son public.

Quant à la question de la durée de l’Assemblée Nationale Constituante, il a été déclaré que six mois sont suffisant pour la rédaction d’une nouvelle Constitution.

UPLLe PDP a choisi aujourd’hui de ne pas céder au code imposé par l’Instance supérieure indépendante pour les élections et il n’est pas le seul. Entre autres, l’Union Patriotique Libre (UPL) et Afek Tounes ont omis de retirer les affiches dans les lieux publics.

Ces partis sont-ils en dessus des lois ? Le PDP, l’UPL et Afek Tounes ont-ils omis qu’aujourd’hui est le 12 septembre et que la publicité politique est interdite ?

Tunisie: La publicité politique interdite à partir du 12 septembre
Tunisie: La publicité politique interdite à partir du 12 septembre

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire