Le modèle tunisien des comités de protection des quartiers à Londres

Bien que la tension s’est apaisée à Londres, les violences continuent en ce début de semaine en Grande Bretagne. Un dispositif policier important, 16 milles policiers, a été déployé à Londres pour mettre fin aux émeutes mais cela n’a pas suffi à rassurer certaines habitants de la capitale et de sa banlieue.

Émeutes à Londres
Émeutes à Londres

Ces deniers ont décidé d’arpenter leur quartier en constituant des groupes d’autodéfense, chose qui nous rappelle les comités de protection déployés dans les quartiers tunisiens lors du 14 janvier 2011.

A Enfield, arrondissement du nord de la capitale, lourdement touché par des troubles les nuits précédentes, quelque deux cents habitants ont marché dans le quartier pour surveiller les rues.

A Southall, dans l’ouest de la ville, des centaines de sikhs, certains portant leur habit traditionnel, se sont rassemblés devant leur gurdwara (‘temple’), en raison de rumeurs selon lesquelles il pourrait être pris pour cible par des émeutiers. Ils ont organisé des patrouilles à moto et surveillaient la gare locale pour guetter l’arrivée d’éventuels fauteurs de troubles.

Dans les quartiers de Hackney et de Kentish Town, des commerçants, dont une majorité de Turcs, montaient la garde devant leurs échoppes, nombre d’entre eux arborant des armes de fortune. “Nous sommes là pour aider la police. Ma mère est terrifiée par ce qu’elle a vu à la télévision ces trois derniers jours et nous avons décidé que ça n’allait pas se produire ici”, a expliqué au Guardian un jeune homme originaire d’Eltham, dans la banlieue sud-est.

Une des craintes des autorités est de voir des groupes d’extrême droite organiser ce genre d’initiatives. Stephen Lennon, chef du groupuscule English Defense League, a ainsi assuré à Associated Press qu’ils allaient ‘mettre un terme aux émeutes, car la police ne peut visiblement pas le faire’.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.