Indonésie : la libération conditionnelle de Michaël Blanc sera pour très bientôt

Le plus ancien détenu français en Indonésie, Michaël Blanc, sera très prochainement libéré. C’est une porte-parole du ministre indonésien qui déclare officiellement sa libération.

Une porte-parole du ministre indonésien de la justice, Ika Yusanti, a annoncé officiellement la libération conditionnelle du plus ancien détenu français Michaël Blanc qui a purgé une peine jusque-là de 14 ans. Cette même personne précise que la procédure de libération durera une à deux journées.

Ce français de 40 ans avait été arrêté en 1999 par les autorités indonésiennes à l’aéroport de Bali car il détenait 3 ,8 kilos de haschich renfermés dans deux bouteilles de plongée. Malgré qu’il avait toujours clamé son innocence, l’homme se voyait infliger une peine d’emprisonnement de 17 ans. Déjà, le français a écoulé ses 14 ans, sa peine s’achèvera en 17 et comme il n’y a aucune convention de transfèrement entre la France et l’Indonésie, Michaël devra terminer les 3 ans restant dans l’archipel musulman exactement  jusqu’au le 21 juillet 2017.

La mère du détenu, Hélène Le Touzey, a quelques appréhensions sur cette libéralisation conditionnelle, comme elle l’a expliqué le dossier concernant la libération de son fils a eu énormément de hauts et de bas. La mère désespérée avait même laissé tout derrière elle pour rester au chevet de son fils en Indonésie.

la mère abandonne tout pour demeurer auprès de son fils détenu en Indonésie
la mère abandonne tout pour demeurer auprès de son fils détenu en Indonésie

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.