L’avocat de Ben Ali dément que son client ait de l’argent à l’étranger

L’avocat libanais, Me Akram Azouri, chargé par le président déchu, Zine El Abidine Ben Ali, pour sa défense a publié le vendredi 3 juin 2011 une note dans laquelle il explique que son client n’a pas d’argent dans des comptes à l’étranger et que les décisions prises par plusieurs banques en Suisse, au Liban, au Qatar, etc. de geler les biens de son client ne sont que des fausses manœuvres.

Me Akram Azouri
Me Akram Azouri

Il a invité “les autorités qui annoncent des mesures conservatoires de gel d’identifier à l’opinion publique les avoirs qu’elles sont présumées avoir gelé en application de l’obligation d’impartialité de toute autorité publique”.

Me Azouri a déclaré dans sa note que la publication d’une mesure de gel des avoirs de son client, Zine El Abidine Ben Ali, sans en informer le public de son résultat porte à croire que les avoirs prétendument gelés existent effectivement, alors qu’en réalité les prétendus avoirs n’existent pas.

Me Akram Azouri a été en 2009 l’avocat des quatre généraux libanais impliqués dans le meurtre de Rafik Harriri à savoir le général Sayyed, ainsi que l’ancien chef de la garde présidentielle, le général Moustafa Hamdane, l’ancien chef des Forces de sécurité intérieure, le général Ali Hajj, et l’ancien chef des renseignements de l’armée, le général Raymond Azar.

L'avocat de Ben Ali dément que son client ait de l'argent à l'étranger
L'avocat de Ben Ali dément que son client ait de l'argent à l'étranger

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.