Entre maintien et report des élections de l’Assemblée Constituante, l’incertitude gagne du terrain

Après l’annonce de la proposition d’un report des élections de l’Assemblée Constituante, prévues le 24 juillet 2011, les réactions se sont mitigées entre une minorité partisane à cette annonce et une majorité qui s’est mise face à cette possibilité dénonçant par la même occasion les magouilles de tout un système qui veille à semer la panique et le chaos dans le pays, favorisant les intérêts personnels au détriment des attentes du peuple et l’intérêt suprême de la Tunisie.

non au report des électionsCertains membres des partis politiques actuels ont condamné cette proposition la qualifiant d’étonnante. “Cette annonce est une mauvaise surprise qui nous étonne et démontre le non-respect des engagements du gouvernement qui nous a déjà donné sa parole”, a déclaré Mr Moncef Marzouki, secrétaire général du Congrès Pour la République. Il a ajouté par ailleurs que “tant qu’il n’y a pas un gouvernement légitime, un frein est dressé pour les investissements visant le développement économique et social de la Tunisie.” Mr Marzouki a ajouté qu’un tel report constituerait une “catastrophe” pour le pays qui est déjà dans une période d’incertitude.

De son coté, le mouvement qui créé la polémique, Ennahdha, a déclaré que la proposition du report des élections de l’Assemblée Constituante au 16 octobre 2011 est inacceptable. De même pour Afek Tounes qui s’est étonné de cette proposition et “considère que le report de ces élections expose le pays à une plus grande instabilité et à l’aggravation de sa situation économique du pays”, selon un communiqué publié par le parti.

Parmi les partisans à cette proposition, le Parti Communiste des Ouvriers de Tunisie (PCOT) et son porte-parole Hamma Hammami qui a manifesté son accord pour la date proposée du 16 octobre 2011, “Depuis le début, nous demandons une élection en octobre. Aujourd’hui, je trouve la proposition du 16 octobre très logique”, a-t-il déclaré. De même pour le Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL), et quelques autres.

Quant au gouvernement provisoire, sa position, par rapport à l’instance indépendante électorale, a été révélé à maintes reprises et se résume au fait de s’attacher à la première date du 24 juillet sauf si l’instance en décide autrement pour des raisons techniques et logistiques.

Lors du sit-in de la Kasbah 2, les manifestants ont évacué la place après une promesse pour des élections de l’Assemblée Nationale Constituante le 24 juillet, un engagement de la part du gouvernement et une date qui satisfait toutes les parties. Dans toute cette histoire, la partie la plus importante, sans doute le peuple et les intérêts de la Tunisie, a été mise dans les oubliettes, les réactions de plusieurs tunisiens se sont rejointes au camp des parties étonné d’un tel report appelant au maintien de la date du 24 juillet. Plusieurs internautes ont remplacé leurs photos sur les différents réseaux sociaux par une photo mentionnant un appel à ne pas reporter la date des élections et même des appels à des sit-ins ont été émis pour un Kasbah 4.

Entre maintien et report des élections de l’Assemblée Nationale Constituante, l’incertitude gagne du terrain et en aura peut être trois mois pour en gagner davantage.

Les prochains jours nous en diront surement plus, affaire à suivre…

Sondage

[poll id= »23″]

Proposition de report des élections de l'Assemblée Constituante au 16 octobre 2011
Proposition de report des élections de l'Assemblée Constituante au 16 octobre 2011

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “Entre maintien et report des élections de l’Assemblée Constituante, l’incertitude gagne du terrain

    noureddine mahfoudhi

    (25 mai 2011 - 10:33)

    La coalition ECHABI? ENNAHDHA ET LES ANCIENS RCDistes ont intéret à ce que les élections se fassent le 24 jUILLET car ils viennent de constater que d’un jour à un autre ils sont devenus des rédicules et des vrais opportunistes et pour eux l’intéret de la tunisie est le dernier de leurs soucis,ils ne cherchent que leurs intérets
    cette coalition par sa nature et son alliance aux hommes d’affaires et l’argent a déja commecé à couler ,et demain c’est la sueur des tunisiens qui coulera si ce n’est pas leur sang qui coulera
    et ces médias et comme d’habitude,hier c’est pour zaba et le rcd , aujourd’hui et ils sont les memes qui commencent à fleurter avec cette mafieuse coalition ( ses médias essayent de tromper l’opignon public en prétendant que c’est cette coalition qui représente les tunisiens et comme l’a affimée maya jribi du parti echabi lors de son intervension à la tv
    en affirmant et avec insistance « nous pdp le représentant des tunisiens « 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.