Farhat Rajhi revient sur ses déclarations, serait-il sous pression?

Lors d’une intervention téléphonique sur la chaine tunisienne Hannibal TV, Mr Farhat Rajhi est revenu sur ses déclarations lors d’une précédente interview qui a fait la polémique ces derniers jours où il supposait que l’armée pourrait prendre le pouvoir si le parti Ennahdha gagne lors des élections prochaines et que son retrait du ministère de l’Intérieur était comme une vengeance après son refus d’une invitation qui lui a été adressé par un homme d’affaire tunisien, Mr Kamel Ltaïef.

Chef d'État-Major Rachid Ammar & Mr Farhat Rajhi
Chef d'État-Major Rachid Ammar & Mr Farhat Rajhi
Mr Farhat Rajhi
Mr Farhat Rajhi

Il s’est expliqué que l’interview accordée aux journalistes n’était à la base qu’une simple discussion où il donnait son avis et ne devrait être publié de telle sorte, ajoutant que des passages ont été retirés. Il a par ailleurs déclaré qu’il a été piégé vu qu’il croyait que l’entretien avec les deux journalistes n’était pas enregistré.

Mr Rajhi a expliqué qu’il n’a aucun problème avec aucune personne et a insisté sur le fait que sa déclaration était seulement un avis personnel avec quelques suppositions qu’il a évoqué.

Entre l’interview enregistrée et publié à son insu et son intervention sur la chaîne Hannibal TV, beaucoup de choses se sont passées et les tunisiens se demandent si sa dernière déclaration lui a été imposée sous une pression ?

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire