Syrie: Le chef de l’opposition syrienne dénonce les extrémistes qui ont volé la révolution

 Le chef de la Coalition nationale de l’opposition syrienne, Ahmad Jarba, a dénoncé les extrémistes qui selon ses propos essayaient de «voler notre révolution”, et a accusé le régime de les soutenir !

Ahmed Jarba a tenu ces commentaires lors d’un discours à New York pour les représentants des amis de la Syrie – et les bailleurs de fonds internationaux des rebelles cherchant à renverser le président Bachar al-Assad.

“Le peuple syrien soutient la paix et la modération, la tolérance et la coexistence», a déclaré Jarba.

«Le phénomène de l’extrémisme est apparu avec le soutien et la planification du régime, qui a parié sur la transformation d’une révolution pour la liberté en une guerre civile et sectaire”, a-t-il ajouté.

Le régime syrien a”créé et armé de nombreuses organisations terroristes et les a placé dans les régions où il n’avait plus le contrôle”, a-t-il affirmé.

“D’autres groupes sont venus à travers les frontières pour voler notre révolution».

Un nombre indéterminé de combattants étrangers ont afflué en Syrie pour rejoindre des groupes rebelles djihadistes comme le Front Al-Nusra affilié à Al-Qaïda et l’Etat islamique d’Irak et du Levant (ISIL).

Ils comprennent combattants venus d’Europe, du Moyen-Orient et en Tchétchénie.

 

djihadistes avec la patrouille du Front Al-Nusra le village syrien de Aziza, le 4 Avril, 2013
Des djihadistes du Front Al-Nusra dans le village syrien de Aziza, le 4 Avril, 2013

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire