Chine débloque Twitter dans la zone commerciale de Shanghai

Le gouvernement chinois pourrait être sur le point d’assouplir ses lois sur la censure stricte, une petite zone de l’une de ses villes.

Les South China Morning Post a rapporté que Facebook, Twitter et d’autres sites seront débloqués dans une zone de libre-échange de Shanghai.

Le mouvement était dans le but de permettre aux étrangers « se sentent chez eux», selon la déclaration.

Facebook et Twitter ont été bloqués depuis 2009, à la suite des émeutes. Le gouvernement a blâmé sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement chinois censure systématiquement l’Internet et bloque l’accès aux sites qu’il juge inapproprié ou politiquement sensibles.

Selon Internet Network Information Center (CNNIC), La China a maintenant plus de 591 millions d’internautes et 460 millions d’internautes mobiles.

Le South China Morning Post a affirmé que les sites Facebook, Twitter et le New York Times que les sites qui seront débloqués dans la zone qui devrait être lancé à la fin de ce mois.

Le journal rapporte les affirmations d’un fonctionnaire du gouvernement qui explique que l’initiative à pour objectif la détente et permettre aux visiteurs étrangers de  se sentir plus à l’aise.

Le document indique également que le gouvernement invite les offres des entreprises de télécommunications étrangères de soumissionner pour des licences pour fournir des services Internet dans la zone.

Alors que certains voient cette initiative comme un effritement de la célèbre Grande Muraille de Chine, d’autres ne sont pas tellement impressionnés.

Il y a plus de 591 millions d'internautes en Chine.
Il y a plus de 591 millions d’internautes en Chine.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire