Trois soldats kényans tués dans le centre commercial Westgate

Trois soldats kényans ont été tués dans le centre commercial Westgate de Nairobi, ont déclaré les responsables militaires.

L’opération pour sécuriser le centre commercial a continué au cours de la journée, avec des explosions et des tirs sporadiques.  Six terroristes ont été tués.

Selon les responsables kényans, aucuns otages ne restent dans le centre commercial.

“Malheureusement, trois soldats de KDF [Forces de défense du Kenya] participant aux opérations de sauvetage ont succombé suite à leurs blessures”, un porte-parole militaire a déclaré sur Twitter .

La confirmation est venue comme certains Kenyans ont annoncé sur Twitter qu’ils pleuraient les soldats qui étaient morts dans l’attaque.

Ruth Mutegi a ditsur twitter “Mon cousin n’avait que 28 ans, un soldat de la KDF qui a laissé derrière lui une femme et un enfant à peine âgé d’un an. Il est mort en protégeant les autres.”

«Le gouvernement devrait dire la vérité sur les soldats tués, a déclaré Jared Owuor Aol . «Beaucoup de gens sont très en colère et confus au sujet de la mauvaise information par le gouvernement”.

Le groupe terroriste, qui a revendiqué la responsabilité de l’attaque sur le centre commercial, a continué à utiliser Twitter pour poster sa propre version des faits, affirmant que les victimes étaient plus élevés que les autorités kényanes avaient admis.

Ann Gakii, à gauche, réagit en dehors de la ville de Nairobi après avoir identifié le corps de son père.
Ann Gakii, à gauche, réagit en dehors de la ville de Nairobi après avoir identifié le corps de son père.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire