Zanzibar : la police arrête 15 personnes pour des attaques à l’acide

La police de Zanzibar a annoncé avoir arrêté 15 personnes, dont des suspects liés à des groupes terroristes, dans le cadre d’une série d’attaques à l’acide dans les derniers mois.

Certains des suspects ont des liens avec Al-Qaïda et le groupe extrémiste islamiste al-Shabab , a déclaré le commissaire de police Mussa Ali Mussa , mais il n’a fourni aucune preuve.

Plus tôt Mussa a déclaré que la police a saisi 29 litres d’acide provenant de différentes personnes, en disant qu’ils étaient illégalement en sa possession.

La semaine dernière, un prêtre catholique a été attaqué et blessé dans la cinquième attaque d’acide à Zanzibar depuis Novembre. Le mois dernier, deux jeunes femmes britanniques accomplissent un travail bénévole ont été blessés lorsque l’acide a été jeté sur leurs visages.

Certains analystes ont contesté l’affirmation selon laquelle les groupes terroristes peuvent être impliqués et avoir une présence à Zanzibar.

Après tout, ces groupes radicaux n’utilise jamais l’acide pour atteindre leurs objectifs» a déclaré Ahmeid Rajab , le directeur général de la chaîne de télévision par satellite somalienne, Universal TV.

Les attaques à l’acide ont une incidence sur le tourisme, principale activité économique de Zanzibar, mouhamed Hafidh , l’économiste a dit.

Zanzibar attire des visiteurs du monde entier attirés par la beauté naturelle de l’archipel et ses plages de sable blanc.

Une victime des attaques à l'acide.
Une victime des attaques à l’acide.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire