Syrie: La France et les Etats-Unis veulent sanctionner le régime de Bachar

Les Etats-Unis et la France sont plus que jamais déterminés à sanctionner le président syrien Bachar al Assad pour l’attaque à l’arme chimique du 21 août près de Damas, que les inspecteurs de l’Onu ont quitté samedi matin sans aucune preuve tangible qui condamne le régime syrien.

Barack Obama a déclaré à Washington que bien qu’il n’avait pas encore pris sa décision définitive mais a précisé que cette intervention envisagée prendrait la forme d’un engagement limité dans le temps qui n’impliquerait pas de troupes au sol.

Pour le président américain, il inacceptable de voir un monde où les femmes et les enfants et des civils innocents sont gazés à une échelle terrible”, a-t-il déclaré à la presse.

Hollande intransigeant

De son côté, François Hollande a annoncé, dans une interview accordée au Monde, que la France restait déterminée à sanctionner le régime syrien. “Le massacre chimique de Damas ne peut ni ne doit rester impuni”, affirme-t-il.

Il a par ailleurs manifesté encore une fois son hostilité à “une intervention internationale qui viserait à ‘libérer’ la Syrie ou à renverser le dictateur”, mais a estimé “qu’un coup d’arrêt doit être porté à un régime qui commet l’irréparable sur sa population”.

 

Washington et Paris déterminés à "sanctionner" Bachar al Assad © Reuters - 2013
Washington et Paris déterminés à “sanctionner” Bachar al Assad © Reuters – 2013

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire