bombardement israélien cible Liban après tir de roquette

Les avions israéliens ont bombardé une cible au sud de Beyrouth au lendemain de roquettes qui ont été tirées depuis le Liban sur Israël.

Ils ont ciblé un « site de terrorisme» près de la ville côtière de Naameh, entre Beyrouth et Sidon, a déclaré l’armée israélienne.

Le Commandement général du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP-CG) a déclaré une de ses bases avait été touché.

Mais le groupe a nié toute implication dans les tirs de roquettes de jeudi en Israël. L’incident n’a pas provoqué ni victimes ni dégâts.

« Dôme de Fer »

L’armée israélienne, dans un communiqué, a déclaré que son armée de l’air « a visé un site de terroristes située entre Beyrouth et Sidon en réponse à un barrage de quatre roquettes sur le nord d’Israël hier ».

« Les pilotes ont envoyé des coups directs à la cible », indique le communiqué, selon l’AFP.

Le porte-parole du FPLP-CG Ramez Mustapha a affirmé que la base du groupe à Naameh a été visé par les avions de guerre israéliens vers 04h00 heure locale (01h00 GMT) « sans faire de victimes ou de dégâts. »

Le FPLP-CG dit roquettes israéliens ont atterri à l'une de ses bases près de Naameh.
Le FPLP-CG dit roquettes israéliens ont atterri à l’une de ses bases près de Naameh.

 

 

Auteur de l’article : Samy

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.