Rached Ghannouchi: la prochaine constitution sera islamique et le drapeau national symbole du califat islamique

Rached ghannouchi, chef du mouvement islamiste Ennahdha, au pouvoir en Tunisie depuis les élections du 23 octobre , a fait une déclaration hier soir à l’occasion de la célébration de la fête de la République .

On le savait déjà méconnaissable aux acquis de la République depuis sa naissance le 25 juillet 57 et il l’a fait savoir à plusieurs reprises en remettant ces acquis en question,et en attaquant même ceux qui travaillent à sa réussite, Ghannouchi a bouclé la boucle en annonçant que la prochaine constitution sera islamique ( écoutez : à partir de la minute 5 , écoutez bien ) .

Il évoque d’ailleurs le drapeau national en annonçant que ce dernier sera le symbole du califat islamique ( écouter à partir de 8 mn 5′ )

Lors de cette déclaration Ghannouchi a cherché à prononcer deux mots « constitution islamique » et « califat islamique » . C’était bien choisi et mûrement réfléchit, ce n’est guère un lapsus .c’est ce qu’il pense et c’est ce qu’il affirme .

Ghannouchi n’a pas aussi manqué de s’attarder sur la chute du président islamiste , Mohamed Morsi , il a d’alleurs menacé d’un bain de sang si la Tunisie venait de suivre l’exemple de l’Egypte faisant allusion au mouvement « Tamarrod » qui est en train de prendre de l’ampleur en Tunisie. Ghannouchi et compagnie savent ce qu’ils veulent et n’abdiqueront pas pour atteindre leurs objectifs.

Auteur de l’article : Anas.T

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.