Abdelaziz Bouteflika quitte la France pour l’Algérie

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris depuis fin avril, a décollé mardi midi pour l'Algérie depuis l'aéroport du Bourget, a-t-on appris de source aéroportuaire - Farouk Batiche (AFP/Archives)
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris depuis fin avril, a décollé mardi midi pour l’Algérie depuis l’aéroport du Bourget, a-t-on appris de source aéroportuaire – Farouk Batiche (AFP/Archives)

 

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, est rentré mardi à Alger, après un séjour de quelque 80 jours en France où il avait été hospitalisé à la suite d’un AVC.

M. Bouteflika « a regagné mardi Alger après avoir achevé la période de soins et de réadaptation fonctionnelle », selon un communiqué de la présidence de la République, cité par l’agence APS. Le chef de l’Etat « poursuivra une période de repos et de rééducation », toujours selon le communiqué.

En fauteuil roulant, selon une source aéroportuaire, le chef de l’Etat algérien avait embarqué à bord d’un avion qui a décollé peu après 13H30 (11H30 GMT) depuis l’aéroport du Bourget (Seine-Saint-Denis).

L’avion algérien est parti discrètement depuis un terminal de voyages d’affaires de l’aéroport, a constaté un journaliste de l’AFP.

Quelques minutes auparavant, un cortège comportant quelques berlines noires et un van blanc était arrivé sur la piste. Quelques motards de la police et des policiers en civil et armés s’étaient postés aux abords du terminal.

Auteur de l’article : Anas.T

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.