Egypte : Un ultimatum de 48 heures accordées par l’armée aux responsables politiques

Le chef d’état-major de l’armée égyptienne a accordé lundi 48 heures aux responsables politiques pour « satisfaire les demandes du peuple », expliquant que celles-ci ont été exprimées d’une manière « sans précédent » et que le pays ne peut plus se permettre de perdre du temps.

Dans une déclaration lue à la télévision, le général Abdel Fatah al Sisi n’a pas demandé explicitement la démission du président Mohamed Morsi, principale revendication des opposants qui ont manifesté par millions dimanche.

Il a en revanche déclaré que l’armée présenterait sa propre « feuille de route » pour sortir de la crise, si les politiciens n’arrivent pas à s’entendre.

Il a ajouté que l’armée, qui a géré la transition entre la chute d’Hosni Moubarak en février 2011 et l’élection de Mohamed Morsi l’été dernier, ne souhaitait plus s’impliquer dans la politique ou le gouvernement.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire