Deux attentats à la bombe au sud-ouest du Pakistan

Deux attentats à la bombe auront fait au moins 25 victimes et une quarantaine de blessées samedi au Pakistan, Les attentats ont été suivis de combats à Quetta, une région du sud-ouest du Pakistan régulièrement ensanglantée par les violences politiques et sectaires, selon les autorités locales.
Pas de revendication pour le moment quant à cet acte meurtrier, mais la ville a été récemment le théâtre d’attaques sanglantes sectaires, les plus meurtrières cette année au Pakistan, menées par des combattants extrémistes sunnites contre la minorité chiite qu’ils jugent hérétique.

 Celles de samedi semblent de la même manière avoir été organisées pour frapper un groupe particulier de personnes et leurs familles, de façon particulièrement cruelle contre une université, puis un hôpital.

Le premier attentat perpétré contre l’autocar qui transportait des étudiantes en a tué quatorze et blessé une vingtaine, a annoncé le ministre pakistanais de l’Intérieur Chaudhry Nisar.
Peu après, une seconde bombe a explosé à l’hôpital qui accueillait les victimes de la première explosion, tuant au moins onze autre personnes et blessant 17, selon un porte-parole de la force paramilitaire des Frontier Corps.
Grièvement brûlées

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire