Au Palais de la justice: les juges refusent “Ahmed Rahmouni”

Tunisia Judiciary ProtestQuelles sont les garanties légales de l’existence d’une commission d’enquête? … Non à l’existence d’une magistrature parallèle non légitime présence d’une autorité judiciaire constitutionnelle, l’existence de cette commission signifie l’exclusion de la magistrature et son rôle dans la mise en place de la justice …
Ceci est un exemple des logos, déposés par les juges d’aujourd’hui lors du sit-in qu’ils ont menés à l’intérieur du palais de justice.

Non à la politisation de l’association :

Les magistrats ont exprimés leur mécontentement face aux propos du président de l’association des juges “Mr. Ahmed Rahmouni” en l’accusant de garder le silence quant à l’indépendance de la magistrature et d’avoir discréditer l’impartialité des juges et pour avoir ignorer leurs demandes de base et sa quête pour arriver à ses gains ”personnels au détriment des juges.
Une deuxième partie des juges appelle à la non considération des déclarations publiées par Mr.Rahmouni étant une personne qui ne reflète pas les attitudes et les opinions de tous les juges.

La réalité de la souffrance des juges :

Les juges relatent leur souffrance quotidienne en raison des pressions et des menaces qu’ils reçoivent, ainsi que l’énorme quantité de dossiers et d’affaires qu’ils ont en charge et à quoi ils consacrent tout leur temps pour faire prévaloir la vérité , en contre partie le juge ne dispose pas garanties à part leur savoir faire. Sans oublier les mutations abusives et arbitraires épée de Damoclès pendant sur la tête de tout juge honnête.

Les juges et la commission d’enquête:

L’un des juges a déclaré que le doyen des magistrats a pris en charge l’affaire et que l’entrée dans la demeure du président déchu est sans doute illégale et que le juge d’instruction est la seule autorité compétente pour saisir l’argent et sa sécurisation à la BC , c’est ce qui a rendu toute la procédure nulle , le crime sans fondement , et ca a désormais exclu le Droit et les juges.

?

Auteur de l’article : Emna B.

Responsable marketing et ergonomie, passionnée par l'écriture et les nouvelles technologie de l'information et de la communication, j'ai rejoint le navire Tixup.com au cours de sa deuxième année.

1 commentaire sur “Au Palais de la justice: les juges refusent “Ahmed Rahmouni”

    le justicier

    (24 février 2011 - 16:58)

    Enfin les magistrats ont réagi correctement a la tentative de la mise sous contrôle du barreau et de kilani de la justice tunisienne.
    C’est vraiment inimaginable mais kilani a passé un pacte avec Rahmouni visant à contrôler la magistrature par l’entremise du ministre de la justice qu’il a réussi à placer au gouvernement provisoire et à commencé à exécuter un agenda aussi pernicieux qu’immoral puisque visant des magistrats qu’il a mis en point de mire par vengeance personnelle.
    Rahmouni a déjà été écarté parce qu’il a dévié la mission de l’AMT et qu’il ne défendait plus les magistrats le revoilà qui récidive et se laisse entraîner dans une injustice totale à laquelle aucun autre corps de l’état n’a subie.

Laisser un commentaire