Qui sont les bailleurs de fonds des djihadistes en Afrique du Nord ?

Qui sont les bailleurs de fonds des djihadistes en Afrique du Nord ?

« International Security Observer », site web dédié à la sécurité internationale et aux affaires de la défense, révèle que « L’Arabie Saoudite finance les groupes salafistes en Afrique du Nord et au Mali et ce dans le cadre de ce que les experts appellent ‘la promotion du Wahhabisme’, une branche ultra-conservatrice de l’Islam pratiquée et promue par la famille royale ».

La même source affirme qu’une collecte de fonds provenant à la fois d’activités légales et illégales contribue à la montée du salafisme en Afrique du Nord.

Selon un rapport établi par l’International Security Observer, les salafistes djihadistes sont financés par :

  • le financement clandestin
  • le blanchiment d’argent
  • les transactions conclues à travers des sociétés fictives
  • Des Organisations non gouvernementales et des organismes de bienfaisance.
Qui sont les bailleurs de fond des djihadistes en Afrique du Nord ?
Qui sont les bailleurs de fonds des djihadistes en Afrique du Nord ?

 

Une partie des fonds finance des activités de charité. L’autre partie, étant la majorité, est détournée pour financer le djihad.

Trois pays du Golfe sont derrière le financement des salafistes en Afrique du Nord :

  1. Le Qatar.
  2. L’Arabie Saoudite.
  3. Le Koweït.

Le rapport indique que le Qatar, par exemple, alimente le djihad au Mali en fournissant un soutien matériel et financier  aux groupes extrémistes via l’organisation du Croissant Rouge Qatari implanté au Mali.

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire