Des milliers de Somaliens veulent traverser le golfe d’Aden

xin_072010631202154637569Des milliers de Somaliens qui fuient les combats autour de Mogadiscio se sont rassemblés dans la ville de Bossasso, dans le nord du pays, d’où ils espèrent pouvoir traverser le golfe d’Aden et se réfugier clandestinement au Yémen, a déclaré mardi le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Près de 250.000 Somaliens ont déjà quitté leur logement depuis que l’insurrection a lancé une nouvelle attaque sur la capitale le 7 mai. Jusqu’à 12.000 civils se sont réfugiés à Bossasso, où sont basés les passeurs qui peuvent leur faire traverser les eaux dangereuses, a précisé le porte-parole du HCR, Ron Redmond, au siège de l’agence à Genève. Trente mille Somaliens ont ainsi gagné le Yémen depuis le début de l’année mais plus de 300 sont morts ou portés disparus en route.

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Rodham Clinton doit rencontrer le président somalien Sheik Sharif Sheik Ahmed la semaine prochaine à Nairobi, au Kenya. Ils devraient discuter de l’augmentation de la piraterie dans les eaux somaliennes et des liens que les milices islamistes Al-Shabab entretiendraient avec Al-Qaïda, selon Washington.

Le gouvernement actuel, soutenu par l’Occident, ne contrôle guère que quelques quartiers de Mogadiscio mais il tient le port de la capitale, l’aéroport et des bâtiments gouvernementaux cruciaux dont les islamistes tentent de s’emparer. La Somalie ne possède plus de gouvernement central capable de diriger le pays depuis 1991 et est livrée aux clans et groupes islamistes aux alliances fluctuantes. AP

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.