Moncef Marzouki

Après Ben Ali, Moncef Marzouki reçoit sa part de “Dégage”

Le président provisoire de la République, Moncef Marzouki, a reçu sa part de “dégage” dimanche 13 janvier 2013, la veille du 2ème anniversaire de la “Révolte tunisienne” lors de son déplacement à Sidi Bou Saïd pour se rendre au mausolée de Sidi Bou Saïd El Béji qui a été incendié samedi dernier.

A son arrivée, M. Marzouki a été accueilli par des cris hostiles et les habitants de la ville qui étaient présents sur les lieux lui ont crié “Dégage“. Moncef Marzouki a été ainsi contraint à quitter rapidement les lieux laissant derrière lui un tas d’insultes.

A la veille du 2ème anniversaire de la révolte tunisienne, la tension règne au sein de la société tunisienne qui s’est retrouvée, en grande partie, déçue quant à des promesses non-tenues, des faux-espoirs et des partis politiques qui n’arrivent toujours pas à gagner la confiance des citoyens et passer des messages encourageants…

Moncef Marzouki
Moncef Marzouki

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire