Manifestation d'Ennahdha

Les jeunes d’Ennahdha défient leur dirigeant Ali Larayedh

manifestation Ennahdha 2Après l’annonce du ministère de l’Intérieur d’interdire toute manifestation prévue ce samedi 8 décembre 2012 à l’Avenue Habib Bourguiba à Tunis, la page officielle du Mouvement Ennahdha a annoncé que les membres du parti ont été surpris de cette décision.

Nous sommes surpris de la décision du ministère de l’Intérieur qui interdit les marches demain (samedi, ndlr) et se justifie de l’existence d’intentions de certains criminels de s’infiltrer pour commettre des actes de violence, indique un message publié sur la page officielle du parti islamiste.

La publication indique également que des anciens du RCD (parti dissous de Ben Ali) essayent d’amplifier la menace d’infiltration en donnant au ministre de l’Intérieur de fausses informations.

Cependant, le texte publié appellent les partisans du parti Ennahdha à descendre dans les rues pour manifester malgré cette interdiction.

Rappelons que le ministre de l’Intérieur, Ali Larayedh, est issu du parti du Mouvement Ennahdha. Les jeunes du parti sont-il au défi de leur dirigeant ou serait-ce une division entre les cadres du Mouvement et sa base populaire qui se révolte contre son parti ?

Que les manifestants soient d’Ennahdha, d’Al Jomhouri ou de simples citoyens sans appartenance politique, le ministère de l’Intérieur a-t-il le droit d’interdire une manifestation dans un pays qui se dit sur la voie de la démocratie ?

Ali Larayedh
Ali Larayedh

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire