Bank of America suspend les transactions vers Wikileaks

Un porte-parole de la banque américaine Bank of America a déclaré samedi dernier que cette dernière avait décidé de suspendre toute transaction destinée au site de publication de documents secrets Wikileaks, “Bank of America se joint aux mesures annoncées précédemment par MasterCard, PayPal, Visa Europe et d’autres et n’effectuera plus aucune transaction de quelque type que ce soit dont elle ait des raisons de croire qu’elle puisse être destinée à WikiLeaks”, a annoncé Scott Silvestri, porte-parole de la banque.

Bank of America
Bank of America

Le cofondateur du site Wikileaks a réagi rapidement suite à cette déclaration en dénonçant  “nouvelle forme de mccarthysme financier aux Etats-Unis”. Julian Assange se prépare selon ses déclarations à publier de nombreux documents Bank of Americasur le système financier de plusieurs banques sans pointer du doigt une banque précise, on pourrait donc imaginer que la banque Bank of America pourrait faire partie de la liste de Julian Assange.

Notons que le cofondateur de Wikileaks a réussi à décrocher une liberté conditionnelle après avoir payé une caution de 283 000 euros.

Julian Assange avait confirmé lors d’un entretien à la chaîne américaine CNBC que son organisation faisait l’objet de plusieurs attaques menées par plusieurs banques en déclarant, selon le journal LeMonde; “Nous avons été attaqués, pas essentiellement par des gouvernements, pas essentiellement par le gouvernement américain, même si les choses sont en train de chauffer maintenant, mais par des banques”.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire