Rimess

Les pleurs d’un bébé troublent les députés à l’AC

RimessLes pleurs de Rimess, un bébé d’un an, réfugié du camp Choucha, ont troublé la députée Samira Merii lors de son intervention, mercredi, à l’Assemblée nationale constituante, sur le budget complémentaire de l’Etat au titre de 2012.

Le député Rafik Tlili, qui tenait l’enfant dans ses bras a lancé “je veux que tout le monde entende cette voix de détresse et prenne connaissance des conditions inhumaines dans lesquelles vivent les réfugiés du camp Choucha à Ras Jdir, dans le sud du pays, et ce, depuis plus d’une année”.

Les parents de l’enfant (un couple palestino-jordanien) sont arrivés au camp, fuyant la dégradation des conditions sécuritaires en Libye. Ils se trouvent actuellement, comme beaucoup d’autres, bloqués à la frontière.

Depuis le déclenchement de la révolution en Libye, le camp a accueilli plus de 4 mille réfugiés.

L’apparition de ce bébé en plein débat sur le budget complémentaire de l’Etat, a suscité beaucoup d’émoi chez les membres de la constituante.

Le président de l’Assemblée, Mustapha Ben Jaafar, a de son côté, déclaré “Nous sommes solidaires avec les réfugiés de Choucha, mais nous désapprouvons cette la démarche”.

Assemblée Constituante
Assemblée Constituante

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire