Zine El Abidine Ben Ali : président déchu de la Tunisie

La Tunisie peut poursuivre Ben Ali et ses proches en Suisse

“Les autorités tunisiennes pourront consulter le dossier de l’enquête pénale ouverte par le Ministère public de la Confédération (MPC) en Suisse contre l’ex-président Ben Ali et ses proches pour blanchiment d’argent et participation à une organisation criminelle”, a indiqué vendredi le comité national de recouvrement à l’étranger des biens mal acquis.

Le comité national a indiqué, dans un communiqué, que le Tribunal Pénal Fédéral (TPF) Suisse a rejeté, mardi, le recours déposé par Belhassen Trabelsi contre la demande faite par la Tunisie pour être admise comme partie civile à la procédure pénale ouverte en suisse contre l’ex-président Ben Ali et ses proches.

La décision du TFP donne à la Tunisie la possibilité de consulter le dossier de cette affaire pénale, particulièrement les documents bancaires permettant ainsi de recueillir des informations utiles sur les opérations financières effectuées sur des comptes ouverts en Suisse et dans d’autres pays à l’étranger”, précise le communiqué.

Zine El Abidine Ben Ali - Leila Trabelsi
Zine El Abidine Ben Ali - Leila Trabelsi

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.