Début du procès de l’américano-iranien accusé d’espionnage

Amir Mirzaï Hekmati
Amir Mirzaï Hekmati

La première audience du procès de l’Américano-Iranien accusé d’espionnage pour la CIA, arrêté à la mi-décembre à Téhéran a commencé, a rapporté mardi l’agence Fars.

La première audience dans le procès d’Amir Mirzaï Hekmati arrêté récemment pour espionnage au profit des Etats-Unis a commencé mardi matin à la quinzième chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran, a rapporté Fars.

Notons que la porte-parole des Etats Unis, Victoria Nuland a déclaré que M. Hekmati a été faussement accusé d’être un espion. Elle a ajouté que Washington avait réclamé la libération immédiate du détenu, et demandé au gouvernement iranien d’autoriser l’ambassade de Suisse, qui représente les intérêts américains en Iran, à le rencontrer. La demande a été faite mais n’a pas encore été satisfaite, a dit Mme Nuland.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire