Décès du Président de la Corée du Nord, Kim Jong-il

Kim Jong-ilLe télévision officiel nord-coréen a annoncé aujourd’hui, le décès du président de la Corée du Nord, Kim Jong-il le dimanche 18 décembre 2011.

M. Kim, appelé “Cher dirigeant”, qui a conduit le pays communiste depuis la mort de son père en 1994, est décédé dans un train tout en visitant une zone hors de la capitale selon l’annonce faite par la télévision nord coréenne.

Il a subi un accident vasculaire cérébral en 2008 et a été absent de la vue du public pendant des mois. Son décès est, selon l’annonce, à cause d’une fatigue mentale et physique qu’avait subi le leader nord-coréen. L’annonce a provoqué une onde de choc à travers la Corée du Nord et des milliers de personnes se sont empressées dans les rues pleurant la mort de leur chef suprême.

Suite à cette annonce l’armée de la Corée du Nord a été mise en alerte et le Conseil de sécurité nationale a été convoqué pour une réunion d’urgence afin de se préparer pour toute tentative d’un coup d’État ou bouleversement du gouvernement.

Son successeur désigné est considéré comme son troisième fils, Kim Jong-un.

Kim Jong-il occupait les fonctions de président du Comité de la défense nationale et de secrétaire général du Parti du travail de Corée. La Corée du Nord est, selon sa constitution, placée « sous la direction du Parti du Travail de Corée » et le Comité dirige l’Armée populaire de Corée, dont le rôle est prépondérant dans le pays. La constitution de Corée du Nord, révisée en 1998, précise que le président du Comité est le “Dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée”. Kim Jong-il est donc l’équivalent du chef de l’État de la République populaire démocratique de Corée, bien que, sur un plan strictement juridique, ce poste puisse également être attribué à Kim Yong-nam, président de l’Assemblée populaire suprême. Le rôle de ce dernier est cependant en retrait par rapport à celui de Kim Jong-il.

Rappelons que Kim Jong-il avait fait partie des personnes utilisées pour la dernière campagne publicitaire de Benetton. Il avait fait son entrée avec une photo l’illustrant embrasser le président sud-Coréen Lee Myung-bak.

Kim Jong-il - Lee Myung-bak
Kim Jong-il - Lee Myung-bak

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.