L’AMT demande l’association des magistrats pour l’élaboration de la nouvelle Constituante

Le Bureau exécutif de l’Association des Magistrats Tunisiens (AMT) a souligné « l’impératif d’associer les magistrats, représentés par leur association, aux commissions techniques chargées de l’élaboration de la nouvelle constitution du pays », appelant à intégrer dans le texte final relatif à l’organisation provisoire des pouvoirs publics des dispositions qui prennent en considération les principes fondamentaux et les normes internationaux de l’indépendance de la magistrature, afin de rompre définitivement avec l’ancien système judiciaire.

Dans un communiqué rendu public, samedi, le Bureau de l’AMT affirme avoir soumis à la commission chargée de la préparation du texte final relatif à l’organisation provisoire des pouvoirs publics, relevant de l’Assemblée nationale constituante, un projet sur l’organisation provisoire des pouvoirs publics qui comprend notamment la dissolution du conseil supérieur de la magistrature actuel et la création d’une instance supérieure judiciaire provisoire.

Cette instance, ajoute le communiqué, qui sera constituée de magistrats réputés pour leur compétence et leur indépendance et qui doit être approuvée par la Constituante, aura pour mission de gérer les affaires des magistrats jusqu’à l’élection du conseil supérieur de la magistrature conformément aux normes internationales en vigueur.

Magistrats
L'AMT demande l'association des magistrats pour l'élaboration de la nouvelle Constituante

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.