Perspective négative pour la Tunisie selon S&P

L’agence américaine de notation financière « Standard and Poor’s » (S&P) a annoncé mardi que les résultats de l’élection d’une assemblée constituante en Tunisie n’avaient aucun impact sur la note du pays, qui reste à BBB-, avec une perspective négative.

Le parti islamiste « Ennahda » est arrivé en tête des élections et obtient 90 sièges avec 41,47% des suffrages dans l’assemblée constituante de 217 élus.

L’assemblée est chargée de rédiger une nouvelle constitution pour le pays. Elle devra s’atteler prioritairement à la formation d’un nouvel exécutif.

L’agence de notation américaine souligne toutefois que « la composition du nouveau gouvernement n’est pas, en elle-même, un facteur qui influe sur la note« . S&P dit plutôt se concentrer sur la manière dont le nouveau gouvernement va encourager la reprise économique, par des mesures de moyen terme et des réformes structurelles.

L’agence de notation avait annoncé le 28 juillet avoir abaissé à « négative », contre « stable », la perspective de la dette de la Tunisie, après avoir enlevé un cran à la note le 16 mars, deux mois après la chute du président Ben Ali.

Standard & Poor's
Perspective négative pour la Tunisie selon S&P

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.