États Unis: un budget en deuil

Certains trouveront ça inimaginable pour la première puissance mondiale mais c’est pour la troisième année consécutive que le déficit budgétaire des États Unis reste au-dessus de 1000 milliards de dollars.

Dollars - argentLe déficit budgétaire des États-Unis a atteint 8,7 % du produit intérieur brut américain en 2010-2011, soit 0,3 point de moins que lors de l’exercice précédent, selon l’estimation officielle du Trésor publiée vendredi à Washington. En termes absolus cependant, le trou des finances publiques s’est légèrement creusé par rapport à l’exercice 2010, de 0,4 %, pour atteindre 1 299,204 milliards de dollars, ce qui en fait le deuxième plus gros déficit de l’histoire des États-Unis, après celui de 1 416 milliards enregistré en 2009.

« Le déficit de l’exercice 2011 est resté élevé du fait de la persistance des effets de la crise financière de 2008 et 2009, qui mettent à rude épreuve les recettes et les dépenses de l’État fédéral« , avait publié le gouvernement dans un communiqué commun au Trésor et à la Maison Blanche. « La légère augmentation du déficit en termes nominaux par rapport à l’année précédente a été provoqué par une hausse des dépenses dont les effets ont été presque compensés par celle des recettes« , ajoute le texte.

Les recettes de l’État fédéral ont augmenté de 6,5 % par rapport à 2010, pour atteindre 2 302,495 milliards de dollars, soit 15,4 % du PIB (contre 15,1% un an plus tôt), indiquent les chiffres du Trésor. Les dépenses ont augmenté de 4,2% et se sont élevées à 3 601,109 milliards de dollars, soit 24,1 % du PIB, ratio identique à celui de l’année précédente.

C’est un chiffre accablant pour l’administration Obama et qui aura du pain sur la planche pour redresser la barre mais qui espère tout de même que ça n’affectera pas les opinions des électeurs pour un deuxième mandat des démocrates.

Barack Obama : Président des États Unis
Barack Obama : Président des États Unis

Auteur de l’article : Anas.T

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.