Soutenir la transition démocratique en Tunisie

En marge des travaux des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale (BM), tenues, du 23 au 25 septembre 2011, à Washington, M. Abdelhamid Triki, ministre de la Planification et de la Coopération internationale, s’est entretenu, avec  M. Robert Zoellik, président de la Banque Mondiale.

L’entretien a permis de passer en revue l’état d’avancement et les perspectives de consolidation du processus de transition démocratique en Tunisie.

M. Triki a, à cette occasion, passé en revue les principales composantes du programme de réforme mis en place par le gouvernement provisoire. Il s’agit de l’appui à la gouvernance, la consolidation du développement des régions défavorisées et la promotion des domaines sociaux dans le cadre d’une approche participative à même de garantir la participation des différentes composantes de la société, a indiqué le ministre.

M. Zeollik a exprimé la volonté de son institution de soutenir la Tunisie, notamment en matière de mobilisation de ressources financières.

Mme Inger Anderden, vice-présidente de la BM pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, a, pour sa part,  annoncé qu’un programme de coopération entre les deux parties est en cours d’élaboration, en coordination avec les parties concernées. Ce programme couvrira la période de transition de l’économie tunisienne (2012-2013), a-t-elle précisé.

Au cours de son entretien avec le président de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le développement (BIRD), M. Triki a réitéré la nécessité d’accélérer les démarches visant l’adhésion de la Tunisie à cette institution, l’objectif étant de tirer profit de son expertise et d’élargir les domaines de la coopération  bilatérale.

Le responsable de la BIRD a, pour sa part, passé en revue les secteurs dans lesquels son institution pourra intervenir en Tunisie, notamment, en matière d’aide technique.

Comme première étape, la coopération pourra être axée sur la modernisation du secteur bancaire, le renforcement de la décentralisation et la participation de la BIRD à la concrétisation de certains  projets dans le cadre d’un partenariat public/privé, a souligné le responsable.

En marge des travaux des assemblées annuelles, M. Triki s’est entretenu avec M. Abdellatif Youssef El-Hamad, directeur général et président du conseil d’administration du Fonds Arabe pour le Développement économique et social (FADES).

Au cours de l’entretien, le responsable de la FADES a passé en revue les perspectives de la coopération avec la Tunisie, réitérant la volonté de son institution de soutenir les projets qui seront réalisés en Tunisie au cours de la prochaine étape, notamment dans les domaines des autoroutes et les zones industrielles.


Auteur de l’article : Emna B.

Responsable marketing et ergonomie, passionnée par l'écriture et les nouvelles technologie de l'information et de la communication, j'ai rejoint le navire Tixup.com au cours de sa deuxième année.

Laisser un commentaire