Le directeur général d’Al Jazeera aurait démissionné à cause de Wikileaks

Le directeur général d’Al Jazeera Wadah Khanfar a démissionné de son poste à la tête du groupe qatari qu’il occupait depuis 2006. Il a été rapidement remplacé par cheikh Ahmed Jassem Ben Mohamed Al Thani, membre de la famille régnante au Qatar et ingénieur dans l’industrie pétrolière formé au Royaume-Uni et en France

Wadah Khanfar
Wadah Khanfar

Cette démission intervient suite à des révélations par Wikileaks liant le nom de Wadah Khanfar à un traitement jugé de complaisant d’Al Jazeera à l’égard des États-Unis dans la couverture de l’actualité. “Khanfar a déclaré que le passage le plus récent sur le site internet d’Al Jazeera, qui inquiète le gouvernement américain, a été édulcoré et qu’il devrait être retiré dans les deux ou trois jours suivants”, selon un câble diplomatique de l’ambassade américaine à Doha rendu public fin août dernier par WikiLeaks.

L’homme du média le plus puissant du monde arabe ne s’est pas prononcé sur les raisons de sa démission mais l’affaire Wikileaks aurait surement quelque chose à avoir dans toute cette histoire.

L’ex directeur avait débuté sa carrière avec Al Jazeera comme reporter/consultant avant de passer d’un poste à l’autre pour arriver en poste de directeur en 2003, à l’âge de 34 ans, avant d’être nommé directeur général. Le succès actuel d’Al Jazeera est en grande partie grâce à ce talentueux palestinien qui avait été choisi par le magazine Fast Company comme étant l’un des 100 meilleures personnes créatives dans le monde des affaires. En 2009, le magazine Forbes l’avait classé des 100 personnes les plus influentes de la sphère.

Wadah Khanfar - Ancien directeur général d'Al Jazeera
Wadah Khanfar - Ancien directeur général d'Al Jazeera

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire