Les Français n’arrivent plus à se constituer un patrimoine pour la retraite

La préoccupation sociale numéro 1 des Français est leur retraite, toutes les personnes sont tourmentées par leurs vieux jours. Malheureusement, la crise vient creuser encore plus le faussé de leur crainte.

D’après étude du Cercle des Epargnants, les Français n’ont plus la capacité d’épargner de la même manière qu’il y a quatre ans.

Un sondage Cecop-CSA effectué pour le Cercle des épargnants montre qu’en dépit de la réforme de l’an dernier, la majorité des ménages; exactement 67%  en 2013, demeurent inquiets pour leur retraite.

Elle préoccupation concerne essentiellement les employés, les ouvriers et les jeunes qui restent peu rassurer malgré cette réforme. Le directeur du Centre d’études et de connaissances sur l’opinion publique (Cecop), Jérôme Jaffré, estime que la réforme des retraites n’a pas suffi à sécuriser les Français.

Ainsi, il est évident que ces derniers épargnent de moins en moins pour leur retraite et la crise n’arrange pas les choses. On note qu’ uniquement la moitié soit 53% des personnes âgées entre  35 et 49 ans et 58% des personnes âgées de plus de 50 ans épargnent pour se former un petit patrimoine dédié à leur retraite.

L’étude effectuée tend à conforter ces propos en assurant que la crise est la main invisible pesant sur la capacité de constitution de ce patrimoine retraite et souligne que depuis 2010, l’effort d’épargne a baissé de 8%.

 

les Français sont inquiets pour leurs vieux jours
les Français sont inquiets pour leurs vieux jours

 

 

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire