Tunisie Telecom: un sit-in de nouveau à partir d’aujourd’hui

 

Selon le communiqué du syndicat de l’opérateur national des télécommunications, un nouveau sit-in sera lancé à partir d’aujourd’hui, mardi 10 Mai 2011.

Ce sit-in est motivé par le refus de l’actionnaire émirati d’appliquer l’accord de licenciement de 50 cadres contractuels sur les 63 actuels.

Les sit-inners criaient les slogans suivants :

  • “OUI“ à l’investissement, mais “NON“ au comportement colonialiste.
  •  “Dignité de l’Etat, d’abord“ (faisant référence au PV signé en février dernier par le secrétaire d’Etat aux Technologies et autorisant la rupture des contrats des contractuels)
  • “Tunisie Télécom appartient au peuple“.

Nous précisons, toutefois que la montée de la tension au sein de l’entreprise est favorisée par une nouvelle alliance qui semble se mettre en place entre la direction générale et le syndicat face aux représentants du partenaire stratégique. En effet, dans un premier communiqué, le syndicat a indiqué avoir été informé par le PDG de Tunisie Télécom que la dernière réunion du conseil d’administration n’a pas aboutit à un compromis avec les représentants de l’actionnaire Emirati, sur la question de suspension des contractuels.

Ceci dit, le problème se pose sur l’arrêt des contrats de durée limitée des “agents aux salaires jugés abusifs”, qui dépassent le système salarial mis en vigueur dans le cadre du statut des agents de Tunisie Télécom. Le partenaire émirati a tenu, ajoute la fédération, à ne pas appliquer l’accord et à saboter les décisions du conseil d’administration, ce qui a eu un impact sur la situation socio-économique au sein de l’entreprise.

Cette situation a été aggravée par le retard de l’intervention de l’Etat, détenteur de la plus grande part du capital de l’opérateur, dans la prise des décisions nécessaires pour défendre sa souveraineté au sein de Tunisie Télécom, ajoute le même communiqué.

Entre sit-in, grève et dérive sécuritaire, quoi encore pour détruire l’économie tunisienne et faire fuire les entreprises étrangères d’investir en Tunisie. Vraiment, nous manquons de rien pour donner une belle image de notre petite Tunisie…

Auteur de l’article : Emna B.

Responsable marketing et ergonomie, passionnée par l'écriture et les nouvelles technologie de l'information et de la communication, j'ai rejoint le navire Tixup.com au cours de sa deuxième année.

1 commentaire sur “Tunisie Telecom: un sit-in de nouveau à partir d’aujourd’hui

    ABDEL

    (12 mai 2011 - 16:16)

    Mr. K.ESSEBSI c’est vraiment désolant quand on voit que ces fonctionnaires d’étas qui font la gréve ,municipalité , Tunisie Télécom,et d’autres, à notre connaissances ils percoivent leurs mensualités de la caisse de l’état,et finalement c’est le contribuable qui paye ,je propose que les de gréves doivent étre déduite de leurs salaires ,c’est équitable .
    si tu n’arrives pas à faire cette action , excuse moi monsieur , je doute de ta sincérité et de tes compétences à diriger un gouvernement eten plus transitoire .

Laisser un commentaire