France: L’ex-ministre du budget Jérôme Cahuzac fait face à la sonde sur les actifs

France a été déshonorée par l’ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac qui était à nouveau en difficulté le mercredi quand il a été mis en examen pour avoir omis de divulguer pleinement ses avoirs financiers à l’Etat, selon une source judiciaire.

L’ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a été frappé avec une autre enquête formelle dans le cadre d’un scandale d’évasion fiscale, mais cette fois pour avoir omis de divulguer tous ses avoirs financiers à l’Etat, selon des sources judiciaires ont déclaré mercredi.

Cahuzac a démissionné du gouvernement le 19 Mars au milieu d’une embarrassante enquête sur les allégations qu’il avait caché de l’argent de côté dans un compte suisse. Dans les mois qui ont précédé son départ, Cahuzac a catégoriquement nié les rapports qui ont fait surface sur le site d’investigation français Mediapart à la fin de 2012.

Cependant, deux semaines seulement après sa démission, il a publiquement admis avoir dissimulé 600.000 € sur un compte UBS en Suisse depuis plus de deux décennies, choquant une grande partie du pays. Cahuzac a été mis en examen pour fraude fiscale et fraude financière.

Le scandale est venu comme un coup dur pour le président François Hollande à l’époque, qui avait fait campagne moins d’un an avant de diriger un gouvernement grinçant-propre.

Il semble maintenant que les malheurs judiciaires de Cahuzac sont loin d’être terminée, comme il fait face à d’autres questions sur sa fortune.

S’il est reconnu coupable d’avoir menti sur l’état de ses actifs tout en servant en tant que membre du gouvernement, il pourrait faire face à une amende maximale de 30.000 euros, ainsi que perdre son droit d’occuper des fonctions publiques ou de voter.

 

Jérôme Cahuzac, ancien ministre du budget
Jérôme Cahuzac, ancien ministre du budget

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire