Augmentation de l’allocation aux chômeurs de 150 à 250 TND

Monnaie de la TunisieLe gouvernement tunisien a ordonné il y a deux semaines une allocation de chômage aux jeunes diplômés de 150 dinars avec une couverture pour se soigner dans les différents établissements étatiques ainsi qu’un tarif préférentiel pour le transport public, en contre partie, le jeune chômeur devrait participer à des associations bénévoles à mi-temps.

Les jeunes diplômés ayant pas d’emploi ont manifesté leur mécontentement envers cette somme qu’ils trouvent faibles pour répondre à leurs besoins vitaux qu’ils soient. Ils ont manifesté quotidiennement durant ces derniers jours, devant le ministère de la formation et de l’emploi, pour faire parvenir leur voix en demandant une augmentation de cette allocation et l’accélération de leur intégration dans la vie active.

Nous avons appris donc que cette allocation passera dans les prochains jours de 150 à 250 dinars avec une attribution secondaire aux jeunes ayant des cas exceptionnels et appartenant à des familles ayant un faible revenu.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

2 commentaires sur “Augmentation de l’allocation aux chômeurs de 150 à 250 TND

    tunisien libre

    (9 février 2011 - 11:16)

    c’est du n’importe quoi au lieu d’encourager la production et le travail nous encourageons les jeunes dipolmés a rester chez eux et de percevoir 250 DT , c’est la fin de plusieurs metiers en tunisie , il fallait encourager les societés a recruter en prenant en charge une partie du salaire , ce n’est que de cette facon qu’on peut developper des competences sachant qu’avec le niveau d’etude actuel trop de diplomé n’ont aucune valeur sur le marché de l’emploi et ils ne vont pas l’acquerir dans les cafés , Flouss + temps libre =fssed

    citoyen qui aime son peuple

    (15 février 2011 - 5:21)

    Dans une société socialiste, le principe est : »celui qui ne travaille pas ne mange pas ». A mon avis, ce principe reste valable pour notre société bien qu’elle n’ait rien à voir avec le socialisme. Il est inconcevable de donner de l’argent à une personne qui ne travaille pas. Au contraire, il faut toujours lier le revenu au travail productif et ce par la création d’unités de production capables d’absorber la masse des chômeurs (diplômés ou non). Cette insertion incombe à l’Etat soit par la création de postes d’emploi dans des projets de développement qu’il gère soit par un mécanisme qui encourage le secteur privé à faire appel à cette force de travail inoccupée (prise en charge d’une partie du salaire et exonération des charges fiscales et sociales,etc). Dans tous les cas, le principe de la charité doit être banni et le revenu doit être toujours la contrepartie d’un travail productif utile à la société et rien d’autre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.