Abdelwahab Maâtar

Coup d’envoi du programme « Pacte pour l’emploi en Tunisie »

Abdelwahab Maâtar

La chambre Tuniso-allemande de commerce et d’industrie (AHK Tunisie) a organisé, lundi, à Gammarth, une conférence de présentation et de lancement du programme “pacte pour l’emploi en Tunisie”, en présence des différents partenaires tunisiens et allemands du programme.

Il s’agit d’un programme d’appui à l’emploi en Tunisie, financé par le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères sur une période de deux ans (2012-2013).

Son objectif premier, a indiqué l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Tunisie, Horst-Wolfram Jerll, est de contribuer à “la stabilisation économique et au processus de démocratisation en Tunisie”, et de soutenir les initiatives des autorités publiques et du secteur privé pour créer des opportunités d’emploi.

Pour ce faire, a-t-il précisé, une dizaine de centres de formation professionnelle ont été sélectionnés en Tunisie en coordination avec le ministère de tutelle. Ces centres vont bénéficier d’un soutien ciblé leur permettant de renforcer leurs capacités (formation de formateurs, élaboration de programmes de formation, etc), et surtout de développer et d’institutionnaliser leurs relations de travail avec les entreprises et les organisations du secteur privé au niveau local.

Notons que ce programme, qui dispose d’un budget de 32 millions d’euros, profitera, à la fois, aux jeunes chômeurs, diplômés ou en cours de formation, et devra, par la suite, être généralisé à l’ensemble du système tunisien de formation professionnelle. Une partie du fonds sera réservée à la modernisation des équipements des centres pilotes de formation qui seront mis à niveau en fonction des besoins de l’économie locale.

De son côté, le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Abdelwaheb Mâatar, a estimé que ce pacte permet aux organisations allemandes du secteur privé de transmettre leurs expériences en matière de développement économique local et de formation professionnelle à leurs partenaires en Tunisie.

Cette approche nouvelle, a-t-il spécifié, favorise grâce à une rationalisation de temps et d’effort un transfert rapide de connaissance et de technologies dans divers domaines (énergie, tourisme, habillement, etc), tout en explorant de nouvelles pistes de coopération en vue de promouvoir l’image d’une Tunisie “réservoir d’opportunités d’investissement”.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.