Hamadi Jebali

Jebali: Nécessite d’un cadre juridique pour l’économie islamique

La Tunisie a besoin, durant les cinq prochaines années, de financements de l’ordre de 35 à 45 milliards de dollars, pour la réalisation de ses projets de développement. Les banques islamiques et à leur tête, la Banque Islamique de Développement (BID), peuvent fournir une partie de ces financements” a indiqué lundi, à Gammarth, le Chef du Gouvernement provisoire, Hamadi Jebali.

Hamadi JebaliIl a annoncé à l’ouverture du premier forum sur “l’économie islamique” que le Gouvernement “œuvrera à mettre en place un cadre juridique pour régir l’économie islamique en Tunisie“, affirmant que le pays entend se transformer en “un centre régional de la finance islamique“.

Le président de la BID, Ahmed Mohamed Ali, a précisé que la banque aspire à voir le secteur privé tunisien jouer un rôle plus important dans la concrétisation des projets de la banque, en Tunisie et en Afrique.

Depuis sa création en 1975, la BID, a-t-il indiqué, a consacré des financements d’un montant de 3,13 milliards de dollars américains, pour la réalisation de projets de développement en Tunisie, dans les secteurs de l’énergie, de la distribution de l’eau, de l’assainissement, de l’éducation, de la santé, de l’assurance à l’exportation.

L’Agence Française de Développement (AFD) avait proposé, récemment, à la BID “d’élaborer un programme relatif à la micro-finance, en Tunisie” a-t-il indiqué.

Le président de l’université “Ezzitouna”, Abdeljelil Salem, a évoqué, pour sa part, la possibilité de la création d’un “institut supérieur de l’économie et de la pensée politique islamique” en Tunisie.

Le pays compte trois banques islamiques: “Al Baraka” (créée en 1983, sous la dénomination “Banque de Financement tuniso-saoudienne”), la Banque Emiratie “Noor” qui a ouvert en juin 2008, son bureau de représentation en Tunisie, pour présenter ses services à ses clients dans la région de l’Afrique du Nord et la Banque Zitouna (créée en 2009).

Ce forum est organisé par l’Association Tunisienne de l’Économie Islamique (non gouvernementale, créée en octobre 2011).

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire