L’UE débloque un premier don de 55 millions d’euros pour la Tunisie

«L’Union Européenne vient de débloquer une première tranche de 55 millions d’euros (environ 110 millions de dinars) sous forme de don, dans le cadre de son nouveau Programme d’appui à la relance en Tunisie, afin de soutenir les mesures d’accompagnement du processus de transition en Tunisie», a annoncé vendredi dans un communiqué, la délégation européenne à Tunis.

Union Européenne - EuropeCe processus vise la croissance économique, la réduction des inégalités et l’amélioration de la gouvernance.

Signé en septembre 2011, le Programme d’appui à la relance (PAR), conçu dans les semaines suivant la révolution (14 Janvier 2011), est doté d’un budget total de 100 millions d’euros (près de 200 millions de dinars), en appui direct au budget de l’Etat, afin d’aider la Tunisie dans la mise en oeuvre d’actions de court terme et de réformes plus structurelles dans la période de transition.

Le PAR mobilise plusieurs acteurs internationaux, à savoir l’Union européenne, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et l’Agence française de développement, permettant un apport financier global de l’ordre d’un milliard d’euros, L’UE apportera les dons et les autres acteurs des prêts. Cette étroite coopération a permis de mettre sur pied, en un temps record, un ‘paquet’ de mesures de soutien financier et d’assistance technique, conséquent.

L’objectif du programme d’appui à la relance est en premier lieu d’ordre économique. Il consiste à hâter autant que possible le retour de la croissance économique.

Les sommes mobilisées par l’UE et les autres bailleurs de fonds sont, en effet, destinées à financer une partie de l’augmentation du déficit de l’Etat, lui permettant d’accroître les dépenses publiques afin de soutenir l’activité économique.

Le programme permettra, également, de contribuer directement, à la réduction des inégalités grâce à un réajustement des interventions publiques en faveur des régions et des groupes sociaux particulièrement défavorisés jusqu’à présent. Le programme permettra notamment la restauration des infrastructures endommagées à la suite des événements de janvier 2011.

Dans le domaine social, le programme soutient la mise en place d’aides financières et de formations en faveur des jeunes chômeurs diplômés dans le cadre du Programme tunisien de recherche active d’emploi (AMAL), bénéficiant déjà à plus de 130 000 jeunes.

Il appuie également, l’amélioration des programmes d’assistance aux familles nécessiteuses et le renforcement des services publics de base, particulièrement la santé primaire.

L’Union européenne soutient enfin, à travers le PAR, l’amélioration de la gouvernance des administrations publiques. Le programme prévoit ainsi des actions dans le domaine des marchés publics, des douanes et de l’administration fiscale pour en améliorer la transparence et en augmenter ainsi l’efficacité et l’équité.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire