Les représentants du CPG et du GCT demandent l’intervention du gouvernement

Les représentants des syndicats de la compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) et du groupe chimique tunisien (GCT) ont appelé, vendredi, le Gouvernement actuel à intervenir immédiatement pour mettre fin aux sit-ins qui ont totalement paralysé les activités des entreprises et des unités industrielles relevant de la CPG et du GCT.

A l’issue d’une rencontre, vendredi, entre M. Béji Caïd Essebsi, Premier ministre au sein du Gouvernement de gestion des affaires courantes et les représentants des syndicats de la CPG et du GCT, M. Hasnaoui Smiri, Secrétaire général de la Fédération du pétrole et des produits chimiques a mis l’accent sur la gravité de la conjoncture actuelle dans les régions de Gafsa, Gabès et Sfax, en raison de la suspension totale des activités dans les unités industrielles à cause des sit-ins successifs observés devant les sièges du GCT et de la CPG.

Il a, également, souligné l’impérieuse nécessité de parvenir à des solutions immédiates pour relancer, dans les plus brefs délais, les activités dans les usines, au service de l’intérêt du pays.

Les représentants des syndicats ont réaffirmé leur respect des revendications des sit-inneurs en matière d’emploi, soulignant la disposition des agents à reprendre le travail dans les usines, en vue de garantir la poursuite de la production dans les différentes unités industrielles.

 

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire