Une enseignante agressée à l’école de commerce de Tunis

Bien que la majorité des tunisiens parlent de liberté d’expression, liberté de religion et liberté personnelle, en réalité, les choses sont bien différentes. Rejet de l’autre, des préjugés et des fois des agressions, verbales et physiques. C’était le cas vendredi dernier, à l’École supérieure de Commerce de Tunis (Campus universitaire de la Manouba), quand un groupe d’étudiants qui, autrefois n’osaient pas s’exprimer, se sont laissés emporter pour agresser verbalement une enseignante de marketing qui portait une mini-jupe et la pousser à quitter la salle et en la pourchassant dans la cour de l’école.

ESC Tunis
ESC Tunis

Juge ou Dieu ? Ces étudiants se sont mis en position de juger une personne alors que rien ne leur autorisait à le faire. Une agression reflétant les orientations de certaines personnes qui n’acceptent toujours pas leur différence avec les autres et parlaient au nom de la liberté et de la religion alors qu’autrefois, ils n’osaient le faire.

Mère de famille et mariée, l’enseignante a réussi tant bien que mal à quitter la cour pour se réfugier dans les bureaux de l’administration et éviter que ce mouvement de violence ne dégénère encore plus. Ses collègues du campus universitaires ont condamné cet acte qui, encore une fois, représente une atteinte à la liberté personnelle et ne peut s’expliquer surtout que les étudiants à l’origine de cette agression auraient pu quitter la salle ou contacter l’administration pour faire valoir leur voix et trouver une solution.

Rappelons que les religions, particulièrement l’islam, appellent à la tolérance et à accepter l’autre, l’islam en particulier appelle à cohabiter ensemble et accepter la différence de l’autre. Alors de quel islam ces personnes parlent-elles ? De quel droit osent-elles agresser une enseignante ? Est-ce la Tunisie pour laquelle la révolution s’est dressée ?

Violence
Une enseignante agressée à l'école de commerce de Tunis

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

8 commentaires sur “Une enseignante agressée à l’école de commerce de Tunis

    ?????

    (31 octobre 2011 - 10:12)

    ?? ??????? ???, ??? ?????? ?????. ???? ?? ???? ??? ??? ?????? ??? ????? ?? ???? ? ???? ???? ???? ?????? ??????? ???? ?????? ??????? ?????? ?????? ??????? ??????.

    mohamed

    (31 octobre 2011 - 11:39)

    Je pense que même donnant droit à l’enseignante de porter ce qu’elle veut, qu’il a été judicieux de sa part d’eviter cet accoutrement en ces moments difficiles où ces gens croient detenir la vérité (je ne parle pas de la majorité des tunisiens musulmans depuis toujours) mais de cette minorité naissante. Ils n’ont jamais reçu une education civique en parallele de ce qu’ils croient avoir appris en éducation religieuse. Le tort ne leur revient pas mais à ceux qui leur ont appris le faux islam basé sur le rejet de l’autre. A bon entendeur salut

    amna

    (31 octobre 2011 - 15:18)

    elle a qu’a s’habiller correctement et elle le mérite meme si je comdamne les violences.

    Chams

    (31 octobre 2011 - 20:55)

    Vous etes debiles- Cette prof a le droit de s’habiller comme elle veut- non mais je crois rever ??? on n’est plus en Tunisie mais en Afghanistan ou en arabie sadoudite etc…tous ces pays obscurantistes!, ignares et incultes.
    !
    Ca commence toujours ainsi – ti fikou ya dini – De plus cette femme’ prof ‘ne portait meme pas la mini jupe pour ceux qui se souviennent de la mini jupe- ca va pas non?? c’est quoi ce renversement des choses – les etudiants qui mettent leur prof a la porte- ca devrait etre le contraire – ils doivent tous passer par un conseil de discipline- je suppose que ce type de sanction n’existe pas – el farr izakzek bouh par dessus le marche.

    Arretons ce genre de comportement indigne de soit disant personnes eduquees???? on est dans une anarchie totale – un peu de retenue et du respect messieurs dames les integristes bornes et arrieres- vous devez changer de siecle si c’etait possible et faire marcher arriere afin de retrouver vos semblables car il n’y a plus de place pour vous dans notre societe musulmane; intelligemment moderne dans le bon sens du terme –

    vous plains bande de debiles

    Apprenez a vivre dans une societe neutre- on se plaignait de ZABA et Co- de sa dicture – et vous vous reproduisez le meme schema/

    melinda

    (31 octobre 2011 - 21:26)

    pour ki se prenne d’il pour juger et agresse cette personne au n’ai en 2012 fraudais changer de mentalité

    Saw

    (1 novembre 2011 - 10:57)

    Ri-di-cule!!!

    Franchement c’est n’importe quoi ! Où va le peuple ! des délires insignifiant!
    Un scandale pour une robe rouge, un scandale pour une statue…
    Au lieu de s’occuper des choses importante, comme « Que doit ont faire pour faire avancer notre pays et vivre en paix ! » Non, ils préfèrent foutre le bordel pour des détails insignifiant, c’est la honte ! une bande d’obsédé, c’est tout ce qu’ils sont!

    El Nahdha ne me fait pas peur, ce qui m’attriste c’est la tournure que cela a prit! Les gens qui au nom de l’islam agressent et rabaissent ! Rappel : l’islam, appellent à la tolérance!!

    Tunisiens, Musulmans, Tolérants !

    Wiem

    (1 novembre 2011 - 20:56)

    De ma vie d’étudiantes à l’université tunisienne, je n’ai jamais vu une enseignante porter une mini-jupe, je crois qu’elle portait une jupe courte qui s’arrête au niveau des jambes. Prières rectifiez vos définition de la jupe.

    Sonia cheikhrouhou

    (2 novembre 2011 - 15:24)

    No comments!!

    I believe that there is a lot of misunderstanding related the essence of values & principles in Tunis… I wonder why people have come to reject every least thing about religion! why?! we should recognize that even when speaking freedom & modernity: we still refuse all aspects of social mis-behaving (including the way of clothing, the choice of wording) to name some comments I went through, and which are arrogant & unaccepted.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.